AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES LEGENDES URBAINES

Aller en bas 
AuteurMessage
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: LES LEGENDES URBAINES   Mer 23 Jan 2008, 1:18 pm

LEGENDES URBAINES

Définition d'une légendes urbaine :

Histoire étrange et spectaculaire apparemment véridique souvent inspirée d'un lointain fait divers qui fait le tour du monde circulant de bouche à oreille, par courriel ou via Internet. Qui est racontée de bonne foi par des gens sincères, déformée ou amplifiée par chaque narrateur mais qui la plupart du temps s'avère totalement fausse.

Note : Ces histoires abracadabrantes qui alimentent les conversations se propagent à une vitesse phénoménale, surtout depuis l'arrivée d'Internet. Elles traversent les frontières, au gré des cultures des moeurs ou de la géographie, afin de préserver un semblant de vraisemblance. Ce phénomène fascinant des légendes urbaines est crées par la peur de la nouveauté et la peur de l'autre. Elles permettraient selon certains d'exorciser les angoisses qu'entraîne une modernité qui nous dépasse.

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.




Dernière édition par le Mer 23 Jan 2008, 4:01 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Le bâteau de croisière   Mer 23 Jan 2008, 1:21 pm



Dans un grand bateau de croisiere appelé Chicago,se trouvait une chambre...Une chambre comme les autres, pourtant les residents a proximité raconte des tas de choses sur celle-ci.Une des rumeurs dit que l'on entend des rires et une musique datent des années soixante que celon eux personnes n'ecoute.Pourtant cette chambre en question avait été scellée 5 ans auparavant pour des raisons inconnues.Bien sur on y a envoyé plusieurs personnes dans cette chambre mais rien d'anormal.Jusqua ce qu'un majordome recoive un appel provenant de la chambre 217,laquelle devait normalement etre innocupée.Le jeune majordome recu l'ordre de se rendre immediatement dans la chambre en question.
Le femme au telephone avait une voix douce et jeune.Le majordome se rendit immediatement jusqu'à la chambre en question.Losqu"il arrive devant la chambre en question une musique se fit entendre suivent d'un rire joyeux probablement celui d'une femme.
Lorsque celui-ci ouvrit la porte une lumiere blanche l'ebloui et il se fit emporté a l'interieur de la chambre dans un cris atroce.
Personne n'a plus jamais revu le majordome.A present celà fait deja 10 ans que cette hisoire s'est produite et le mystere de la chambre 217 n'a toujours pas été decouvert...

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: La dame blanche   Mer 23 Jan 2008, 1:26 pm

La dame blanche.



Il existe plusieurs versions de la dame blanche. Il faut tout de même savoir que la dame blanche est originaire de France, et que ses apparitions remontent très tôt dans le Moyen-Age. La version la plus connue c'est tout de même celle-ci qui a eu lieu il y a un peu plus de 30 ans...

La Dame blanche est habituellement un fantôme ou une vision féminine appartenant à une légende. Il en existerait de nombreuses en France et dans le monde. Selon les légendes et les rumeurs qui circulent, chaque village et ville posséderait sa propre « Dame blanche ».

La Dame banche apparait le plus souvent sur des routes isolées et elle se fait le plus souvent voir des conducteurs. Elle est généralement placée avant un virage : si le conducteur s'arrête pour l'amener dans sa voiture, elle se met à crier si fort que le conducteur a un accident dans le virage suivant. S'il ne s'arrête pas, elle l'ensorcelle et lui jete un sort : celui-ci doit mourir d'un accident de voiture quelques mètres plus loin...

Dame blanche et Banshee se confondent parfois en un personnage trouble ayant les mêmes caractéristiques. La Dame blanche, mythe plus moderne pourrait être dérivé de celui de la Banshee.

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Le mystère de Palavas-Les-Flots ...   Mer 23 Jan 2008, 1:27 pm

Le mystère de Palavas-Les-Flots ...

Le 20 mai 1981, quatre jeunes montpelliérains âgés de 17 à 25 ans vers 0h30, après s'être promené sur les quais de Palavas et avoir bu un coup, aperçoivent sur le bord de la route, une auto-stoppeuse d'une cinquantaine d'années portant un imperméable ainsi qu'un foulard blancs. Ils lui proposent de l'amener jusqu'à Montpellier. Elle ne répond pas mais opine de la tête, monte à l'arrière, et s'assied entre les deux passagères. La voiture repart. La mystérieuse auto-stoppeuse ne dit toujours pas un mot. Un kilomètre après, elle s'exclame "Attention au virage, attention au virage !". Le conducteur, surpris, lève le pied, et passe le virage sans encombre. C'est alors au tour des passagères de crier : le mystérieux personnage a disparu ! La voiture roule toujours à 90 km/h, les portes fermées... D'abord abasourdis, les quatre amis décident d'aller tout raconter à la police. Qui, après avoir cru à une plaisanterie, se rend sur place, sans rien trouver ! Plusieurs convocations plus tard, la police, comme toutes les personnes qui les interrogent, concluent à la sincérité des jeunes : leurs témoignages ne se contredisent jamais, ils ne s'intéressent pas au spiritisme ni à aucun sujet de ce genre... Enfin, ils évitent tant que possible de parler de cette affaire.

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: La Dame Blanche du C.H.U. de Caen   Mer 23 Jan 2008, 1:29 pm

La Dame Blanche du C.H.U. de Caen

La "dame blanche" du C.H.U. de Caen (Calvados) apparaît toujours aux abords du même abribus, sur la route de Luc-sur-Mer, juste après le centre hospitalier. Le dernier témoin à l'avoir prise en charge l'a décrite comme une jolie jeune femme d'une trentaine d'années, sobrement habillée de blanc et prétendant rentrer chez elle, à Luc. Pendant le trajet de 14 km le long de cette route, la D7, elle conserve toujours le silence. C'est à la traversée du village de Mathieu que la jeune femme se montre fébrile. Puis, à l'entrée de Luc-sur-Mer, la jeune fille s'affole carrément : "Faites attention, le virage est traître !" Tous les témoins déclarent avoir tenté de la calmer. Là encore, au moment où le chauffeur, après avoir négocié son virage, se tourne vers la passagère, il découvre immanquablement un siège vide. Cette affaire, qui se renouvelle régulièrement selon le même scénario, est localement très connue. Et il se trouve qu'une jeune femme fut, en 1970, victime d'un accident de voiture mortel dans ce virage alors qu'elle revenait de Caen.

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Chapareillan   Mer 23 Jan 2008, 1:31 pm

A Chapareillan (Isère) sur la N90, apparaît assez souvent une jeune "dame blanche". Ce soir de 1977, par une pluie violente, c'est un médecin grenoblois qui la prit en charge. Taciturne et très peu loquace jusqu'à un passage délicat de la route, dit Pont-au-Furet, la passagère marqua alors une grande frayeur qui s"estompa avec l'éloignement de l'obstacle. Elle se fit déposer un peu plus loin, devant une maison qu'elle dit être celle de ces parents. Comme il pleuvait toujours des cordes, le médecin lui prêta son parapluie et attendit qu'elle le lui ramène. Il suivit la fille des yeux, la vit franchir la porte d'entrée et la referma derrière elle. Une bonne dizaine de minutes passant, le médecin se décida à aller frapper à la porte de la maison, pensant qu'on l'avait oublié. Un couple de quinquagénaires lui ouvrit, étonnés d'êtres dérangés à une heure si tardive. On imagine aisément la discussion qui s'ensuivit : la jeune fille décrite avait bien habité là, mais il y a des années qu'elle était enterrée ! C'était leur fille unique, morte dans un accident de moto... au Pont-du-Furet.

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: La Dame Blanche de Chateau-Bernard   Mer 23 Jan 2008, 1:32 pm

La Dame Blanche de Chateau-Bernard

Parfois, des contacts physiques ont laissé une impression bien plus désagréable à ceux qui ont eu l'imprudence de tenter de toucher ces apparitions. Ainsi, une auto-stoppeuse fantôme se montre volontiers, de nuit, à la sortie de Château-Bernard (Isère). Voilà plus de trente ans que cette jeune femme se manifeste ainsi, ayant pour caractéristique constante de disparaître lentement sous la forme d'un léger brouillard, et non en une fraction de secondes, comme les autres. En 1960, elle fut prise en stop et disparut à un point précis de la route, toujours après avoir prévenu le conducteur d'un danger. Ce qui poussa celui-ci à se rendre à la gendarmerie, c'est qu'il avait été un peu entreprenant avec la jeune femme, lui passant une main sur les jambes et, enhardi par l'absence de réaction, sur la poitrine. Il avait alors remarqué que sa passagère dégageait un froid semblable à celui du marbre. Confus, il avait attribué à ses avances la disparition soudaine de la voyageuse et venait demander si on l'avait trouvée sur la chaussée. C'est là un cas unique de contact physique avec l'un de ces êtres fantomatiques, mais dont les atomes et les molécules semblent être aussi bien liés entre eux que ceux d'un vivant.

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: FANTOME   Mer 23 Jan 2008, 1:34 pm

FANTOME

Cette histoire s'est passée il y a 10 ans.Un couple visitait une maison.La femme discutait au rez de chaussée avec les propriétaire tendis que l'homme etait monté au premier étage pour revisiter les chambre une deuxieme fois.Lorsque celui-ci entra dans la chambre d'adulte il entendit des rire dans la chambre vide juste a coté.L'homme entra dans la chambre et vit une ptite fille occupé de jouer avec un couteau.Il s'en approcha et lui dit:"Il n'est pas prudent de jouer avec un couteau a ton age,donne le moi"
La petite fille n'en fit rien et continua de jouer avec.
Finalement l'homme decida de redescendre au rez de chaussé.Lorsqu'il arriva en bas il di au propriétaire:"Vous avez une jolie petite fille mais faites attention quand je suis monté elle etait occupé de jouer avec un couteau.Celui-ci fut surprit de voir les parents fondrent en sanglot.
Quelque minutes plus tard l'homme resta vouche bée lorsqu'il apprit que la peite fille des propriétaire etait morte poignardée un ans plus tot...

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Les pleurs   Mer 23 Jan 2008, 1:37 pm

LES PLEURS

Deux jeunes personnes , nouvellement marié , achète leur première maison a prix très abordable dans un petit quartier du Maine. Ils aménagent alors dans leurs nouvelle demeure quelques jours plus tard.
Le soleil ce coucha et les deux nouveaux tourtereaux aussi. Mais pendant la nuit , vers 2 heures du matin , la jeune femme ce fait réveiller par des pleures de bébé. Mais elle n'y tient pas compte car elle ce dit qu'elle est très fatiguée a cause du déménagement. Mais son Mari l'entendit aussi et ce rendormit très vite.
A toutes les nuits le jeune couple ce faisait réveiller par ces horribles pleures de bébé.
Jusqu'au jour ou le couple décida de démolir les murs de leur chambre...Ils y découvrit le cadavre d'un bébé mort depuis presque 5 ans.......

imagine ca t'arrive !l'angoisse totale !

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarwen
Fondatrice et Administratrice
Fondatrice et Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1037
Loisirs : Rêver ma vie, Vivre mes rêves!
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: LES LEGENDES URBAINES   Mer 23 Jan 2008, 5:29 pm

Un grand merci à toi pour toutes se "légendes"....

Bisous

_________________
S'envoler sur les ailes du Vent vers l'éternité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.murmuresdefees.fr
Léa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 47
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: LES LEGENDES URBAINES   Mer 06 Fév 2008, 12:14 pm

La légende de Bloody Mary (la Vierge sanglante) veut que lorsqu'on est dans une pièce sombre, devant un miroir éclairé à la chandelle et que l'on prononce "Bloody Mary" treize fois de suite, un visage de femme ensanglantée fait son apparition dans le miroir pour parfois s'attaquer à ceux qui l'ont appelé.


Plusieurs façons différentes d'invoquer cette mystérieuse femme semblent d'ailleurs exister. La façon la plus populaire reste quand même la suivante:
S'enfermer dans une salle de bain munie d'un grand miroir, y éteindre les lumières pour s'y retrouver dans la noirceur complète et allumer deux bougies que l'on placera de chaque côté du miroir. Fixer le miroir très attentivement, droit dans les yeux de votre propre réflexion. Débutez ensuite à prononcer à voix très basse et très douce, voire presqu'invitante, le nom de "Bloody Mary" puis commencez à tourner sur vous même. Tout en continuant de tourner, prononcer le nom de l'esprit de plus en plus fort, presque comme dans un chant, pour que vers la treizième fois, vous l'imploriez, presqu'en criant. À chaque tours sur vous même, fixer le miroir en passant. Au treizième tours, votre réflexion sera maintenant celle de la Vierge sanglante


À ce qu'on dit, elle est vraiment effrayante, son visage recouvert de sang et ses mains devant elle qui cherchent à vous prendre. Pour quelques croyants, cette femme ne veut que vous effrayer en bondissant de l'avant, vers vous. D'autres affirment que la Vierge sanglante vous attaque littéralement, vous laissant vous aussi en sang si vous ne vous échappez pas à temps.


Tout ceci n'était qu'une légende quand une dame célibataire voulu mettre fin aux rumeurs et annonça qu'elle invoquerait Bloody Mary.

Le lendemain, on la retrouva poignardé dans sa salle de bains...............


Cette légende a tellement été prise au sérieux qu'en 1978, aux États-Unis, la folkloriste Janet Langlois décida d'écrire un essai sur cette histoire. On l'utilise encore dans certains cours universitaires sur les légendes urbaines en Amérique. Le film CANDYMAN est d'ailleurs basé sur cet essai.


Une autre croyance, adapté pour les plus braves, est celle de provoquer l'apparition de Bloody Mary en ajoutant à son nom la phrase suivante: "Bloody Mary, I killed your baby!" (Vierge sanglante, j'ai tué ton enfant). Cependant, on raconte qu'une telle invocation provoque une attaque de l'entité. Une attaque sauvage et sans merci.


Plusieurs pensent que Bloody Mary est la Vierge Marie en personne venue vous avertir de ne pas jouer avec son nom, ni le nom de son Fils, Jésus.
D'autres racontent qu'elle serait une sorcière jadis brûlée vif par les habitants de son village pour sorcellerie et que quiconque invoque son nom sera frappé par la malédiction dont elle menaça ceux qui l'ont brûlée.
Une minorité disent que c'est l'esprit d'une femme décédée avec son fils dans un accident d'auto quand la voiture s'enflamma, laissant sans vie la mère et le petit.
La dame décida de vivre à jamais dans les miroirs, pour se venger de ceux qui ont tué son enfant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valelia
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Reims
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: LES LEGENDES URBAINES   Mer 06 Fév 2008, 12:34 pm

J'ai déjà entendu de cette légende, mais je connaissais pas tout, merci à toi Léa pour cette recherche. Ca fait peur quand même!!!

_________________
L'amour, c'est l'aile
que Dieu a donnée
à l'homme pour
monter jusqu'à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarwen
Fondatrice et Administratrice
Fondatrice et Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1037
Loisirs : Rêver ma vie, Vivre mes rêves!
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Legendes urbaines.................   Mer 06 Fév 2008, 2:47 pm

Merci à vous deux pour ces post sur les Legendes Urbainesmerci

Fascinantes sur bien des points!!!

:roses amour: :roses amour::roses amour:tendresse

_________________
S'envoler sur les ailes du Vent vers l'éternité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.murmuresdefees.fr
Léa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 47
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: LES LEGENDES URBAINES   Mer 06 Fév 2008, 7:13 pm

Même si je n'y crois pas , franchement je n'essayerais pas .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarwen
Fondatrice et Administratrice
Fondatrice et Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1037
Loisirs : Rêver ma vie, Vivre mes rêves!
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: LES LEGENDES URBAINES   Ven 08 Fév 2008, 3:04 am

Moi non plus du reste, même si j'aime les films fantastiques ou d'horreur!
je pense qu'il y a des "choses" qu'il ne faut pas "toucher" de prés comme de loin!

_________________
S'envoler sur les ailes du Vent vers l'éternité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.murmuresdefees.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES LEGENDES URBAINES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES LEGENDES URBAINES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Hollandais Volant
» Les Légendes dans la Marine
» Mystères et légendes en Normandie.
» Manoir du Tourp- Hague- Omonville la Rogue
» De plus en plus d’autoroutes sont limitées à 110 km/h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LARMES DE FEES :: MONDE GOTHIQUE :: LEGENDES URBAINES-
Sauter vers: